Association Nationale
des Chasseurs de Gibiers d'Eau

 

L'ANCGE vous donne rendez-vous au Salon de la chasse et de la Faune Sauvage de Mantes-la-jolie 2019.

 

 

L'ANCGE vous propose de participer à l'événement j'aime la Loire propre !

 

Consulter l'événement

 

Bonjour à tous,

 

Nous lançons l'opération "Balance ton nid", le principe est simple, installer des nids dès la fin de la chasse au gibier d'eau et les retirer dès la fin de période de reproduction en juillet.

 

 

Le Président et toute l'équipe de I'ANCGE vous souhaite pour cette nouvelle année


Des sourires pour chasser la tristesse,


De la confiance pour effacer les doutes,


De l'audace pour que les choses évoluent,


Du courage pour continuer à avancer,


Et surtout de la générosité pour le plaisir de partager...

 

Bonne année à tous.

Bonnes fêtes de fin d'année 2019

Fuligule Milouin

 

Lire l'article sur Chasse passion

 

Le monde de la chasse au gibier d'eau est régit par un si grand nombre d'entités, qu'il est parfois difficile de s'y retrouver. Outre les structures scientifiques et les fédérations, Nationale et Départementales, le monde de la chasse est représenté par un nombre important d'associations de défense de notre passion.

Parmi ces associations figurent d'une part les structures nationales, puis, d'autre part, les entités départementales et locales.

Créée en 1935 par Joseph de Valicourt, l'Association Nationale des Chasseurs de Gibier d'Eau est, comme son nom le précise, l'association Nationale de défense de la chasse au gibier d'eau et de ses pratiquants. Les principaux axes d'actions de l'ANCGE sont la préservation des zones humides et des espaces chassables, la conservation des espèces d'oiseaux d'eau et leur utilisation durable, le développement de la chasse du gibier d'eau et la défense des intérêts de ses adeptes.

barge à queue noire

 

Nous vous confirmons qu’en dépit de l’avis défavorable du CNCFS, et sans attendre de faire la synthèse des 8036 avis ( un record absolu !) recueillis durant la consultation publique, le ministère a signé la prolongation des moratoires : la chasse de la barge à queue noire ne sera toujours pas autorisée, et celle du courlis cendré sera uniquement possible sur le DPM.