Association Nationale
des Chasseurs de Gibiers d'Eau

 

Télécharger le Guide de détermination du sexe et de l’âge des canards

Par espèces :

 

Nette rousse

Fuligule milouin

Fuligule morillon

Canard chipeau

Sarcelle d’hiver

Canard colvert

Canard pilet

Canard souchet

Sarcelle d’été

Canard siffleur

 


Le "Guide de détermination de l’âge et du sexe des canards » permettra aux biologistes, aux bagueurs d’oiseaux et aux chasseurs de déterminer l’âge et le sexe des canards. Il traite de dix espèces d’anatidés parmi les plus couramment observées, baguées et chassées en France métropolitaine.

Comme l’âge des canards est le plus souvent impossible à déterminer à distance, la plupart des critères de diagnostic mis en avant dans ce guide ne sont utilisables que sur des oiseaux tenus en main. S’agissant de l’« âge », on distinguera deux catégories d’oiseaux :

 

  • ceux qui sont nés lors de la dernière période de reproduction, qui ont donc un an au plus, seront dénommés juvéniles
  • ceux qui ont déjà connu une mue estivale complète, qui ont donc un an au moins, seront qualifiés d’adultes

 

Pourquoi déterminer l’âge et le sexe des canards ?

La connaissance de l’âge et du sexe des canards constitue un préalable à toute analyse démographique. Grâce à ces informations, il est notamment possible de calculer séparément le taux de survie pour chacune des classes d’oiseaux.
L’âge-ratio permet encore d’évaluer la productivité des populations de canards lors de la saison de reproduction précédente. En Amérique du Nord, ce type de données est couramment utilisé pour évaluer le succès des opérations de gestion des populations d’oiseaux d’eau.

Lors des périodes de froid, les mesures de l’âge et de sexe-ratio renseignent également sur les mouvements d’individus, ce qui fournit des indications sur la sévérité de l’épisode et ses conséquences possibles pour les oiseaux.

Deux catégories de critères de détermination

On considèrera deux grands types de critères pour établir un diagnostic d’âge ou de sexe des canards :


Les premiers sont dits non-alaires ; ils concernent toutes les parties du corps à l’exception de l’aile. Ils sont le plus souvent non-spécifiques, c’est-à-dire applicables à toutes les espèces ou au moins à tout un genre. La plupart de ces caractères évoluent au cours des premiers mois de vie ou de manière cyclique dans l’année, de telle sorte qu’ils ne permettent de déterminer l’âge et le sexe d’un oiseau qu’à une période donnée. Ces critères sont abordés dans la première partie du guide.

La seconde partie est consacrée aux critères alaires, qui sont les plus importants. En effet, à l’inverse du reste du corps, l’examen de la seule aile permet théoriquement d’établir toute l’année l’espèce, l’âge et le sexe. En outre, les études s’appuyant sur des oiseaux prélevés à la chasse privilégient l’examen des ailes car il est facile de les collecter, de les conserver et de les expédier.

Les caractères alaires étant spécifiques, chaque espèce de canard est traitée sous la forme de fiches techniques détaillées, où les critères sont déclinés et comparés pour chaque classe d’âge et de sexe. L’expérience aidant, l’examen attentif des critères de reconnaissance exposés dans ce guide permettra à tout opérateur de diagnostiquer valablement l’âge et le sexe de 90 à 100 % des oiseaux manipulés.